4 novembre 2017
9h – 12h

Selon moi, la littérature jeunesse est d’abord et avant tout un espace de liberté où l’on doit pouvoir aborder tous les sujets qui préoccupent l’enfant. C’est donc un lieu privilégié de réflexion, d’expérimentation et de poésie.

Depuis la nuit des temps, nous cherchons à traduire en langages le sens de ce qui nous entoure afin d’en acquérir la connaissance, d’en préserver la mémoire et d’en assurer la transmission. Cette mémoire est notre héritage, notre trésor collectif.

C’est dans cet esprit que je pratique l’art de l’illustration depuis 32 ans et c’est dans ce même esprit que j’aimerais vous faire connaître ceux et celles qui m’ont inspiré.

Du symbolisme présent dans l’art du XIIe siècle à Piaget, des peintres « de la lumière » de la Renaissance aux réclames publicitaires du XXIe siècle, je vous expliquerai la construction des images afin de répondre à la question: Comment une image peut-elle traduire ce que nous sommes?

Une projection accompagne la présentation.

Formateur : Stéphane Poulin, illustrateur
Public cible : enseignants et orthopédagogues de tous les cycles du primaire, de même que les conseillers pédagogiques, les bibliothécaires, les documentalistes et les étudiants.

Date limite d’inscription : 25 octobre 2017

 

%d blogueurs aiment cette page :