Public cible 

Cadres scolaires, directions d’école, professionnels de l’éducation

Description de la formation

Les changements sont nombreux et fréquents au sein de la société et de la communauté scolaire Cependant, les réactions quant à la gestion de ces changements s’apparentent généralement plus à de la résistance qu’à une acceptation. Nombreux sont ceux qui perçoivent la résistance au changement comme une explication valable à l’échec de l’implantation de certaines innovations au sein du système scolaire. Les directions d’établissements et les membres du personnel scolaire doivent être outillés pour gérer adéquatement le changement et sa résistance. Cette formation a donc pour objectif d’aider les participants à identifier les différentes réactions au changement qui s’apparentent à de la résistance et à approfondir les connaissances des diverses causes pouvant entrainer une telle résistance. Elle se donne également pour mission de découvrir les facteurs qui favorisent l’engagement, voire l’enthousiasme, envers un changement et la façon de les mobiliser dans le milieu scolaire. À l’aide de l’expérience des participants, des pistes de solutions seront envisagées afin de permettre un réinvestissement de la formation sur le terrain.

Objectifs de la formation

  • Connaitre les diverses formes de réactions face aux changements
  • Identifier les diverses formes de résistances rencontrées à travers son expérience pratique
  • Approfondir ses connaissances des diverses causes de résistance face au changement et réaliser qu’elles ne sont pas exclusivement liées à des traits psychologiques ou à des personnalités
  • Prendre conscience des facteurs suscitant l’enthousiasme face au changement et les mobiliser dans sa pratique
  • Prendre une distance réflexive de la thèse de la résistance au changement et y substituer une compréhension et une application pratique de la thèse des préoccupations face au changement
  • Se former aux actions envisageables pour gérer les préoccupations face au changement
  • Appliquer ces apprentissages dans une simulation portant sur son propre milieu de pratique (ce qui pourrait se prolonger par un accompagnement ultérieur en présence ou à distance)

Contenu de la formation

  • Brève introduction sur l’importance et la spécificité du changement dans le monde de l’éducation
  • Explicitation des diverses réactions face au changement
  • Identification des diverses formes de résistances rencontrées dans sa propre pratique
  • Faire une typologie des diverses causes de la résistance au changement (nommer, classer, retour critique et comparaison aux connaissances scientifiques)
  • Les moyens de susciter l’enthousiasme face au changement (implication des acteurs, les gains perçus, la pertinence et l’à-propos, la qualité de la gestion du changement
  • La thèse des préoccupations face au changement comme paradigme habilitant de la gestion
  • Les actions envisageables (se doter d’un modèle pratique et s’outiller, réunir les conditions du succès, cultiver la collégialité, connaître les clés de la gestion de la résistance, savoir faire face aux imprévus

Modalités de la formation

  • Cette formation se donne sur une journée scindée en deux parties :
    • La première moitié sera consacrée à la théorie et aux échanges;
    • La deuxième moitié sera consacrée à des travaux pratiques.
  • Un accompagnement au sein de votre école ou de votre commission scolaire est possible au terme de la formation.

À propos du formateur

Marc-André Deniger

Marc-André Deniger est professeur titulaire au Département d’administration et fondements de l’éducation à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. M. Deniger possède plusieurs champs d’intérêts en lien avec l’éducation. Notamment, il s’intéresse aux enjeux sociaux de l’éducation (inégalités, pauvreté, diversité) et à la réussite scolaire. Cependant, il se penche aussi sur l’efficacité et la qualité des écoles de milieux défavorisés et sur la gestion du changement en éducation. M. Deniger est l’initiateur de l’Observatoire international de la réussite scolaire (OIRS). De plus, il est l’un des fondateurs du Centre de transfert sur la réussite éducative du Québec (CTREQ). Il a également dirigé le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES).