Public cible : Enseignants des ordres d’enseignement : préscolaire, primaire, secondaire, formation générale des adultes, enseignants d’immigration récente formés hors Québec.

Description de la formation

Plusieurs commissions scolaires sont en recherche permanente de suppléants afin de conserver la capacité de remplacement des enseignants. Ces suppléants trouvent souvent la tâche difficile, voire périlleuse! Plusieurs d’entre eux se découragent au point d’abandonner cette chance de s’intégrer dans une commission scolaire. Ces ateliers de formations de développement de stratégies efficaces en contexte de suppléance ont été validés dans une importante commission scolaire du Grand Montréal.  Les participants l’ont grandement apprécié et ont pu augmenter leur sentiment d’efficacité personnel en se sentant plus confiants et mieux outillés pour accomplir leur tâche de remplacement.

Cette formation sur mesure et sur demande donnera donc l’opportunité aux suppléants de se doter de ressources supplémentaires afin de devenir plus rapidement des professionnels efficaces, autonomes, capables de s’adapter aisément et rapidement aux problématiques et imprévus d’un travail à la journée dans les différentes écoles de la commission scolaire. Cette formation facilitera grandement leur insertion en emploi, et pourra  s’ajuster aux pratiques de la Commission scolaire qui sollicitera le service.

Modalités de la formation

Plusieurs options sont offertes 

  1. Deux journées d’ateliers de formation pour tous les novices en enseignement, espacées de quelques semaines, afin de consolider les stratégies dans la pratique.
  2. Une formation d’une journée complète en version abrégée.
  3. Deux journées d’ateliers de formation spécifiquement conçus pour les enseignants formés hors Québec, afin qu’ils puissent mieux saisir les attentes souhaitées envers les suppléants, dans le contexte scolaire québécois en termes d’attitudes et d’interventions en classe.

D’autres modalités sont possibles, elles sont définies entre les formatrices et les commissions scolaires ou les directions d’école en fonction des besoins exprimés.

Objectifs précis ciblés de la formation

– Connaitre la Politique et les directives administratives de la Commission scolaire

– Connaitre les règles d’éthique professionnelle et la tâche du suppléant  d’une journée-type de suppléance

– Développer des stratégies éprouvées en gestion de classe, gestion des apprentissages et  gestion du curriculum.

– Bâtir sa trousse personnalisée (organisationnelle et pédagogique)

– Se doter de façons de faire pour mieux communiquer et ainsi développer des relations positives avec le personnel enseignant, non enseignant, la direction et les parents.

– Connaitre et développer les  compétences à consolider selon le Référentiel des douze compétences en enseignement.

– Apprendre à gérer le mode de fonctionnement d’une classe lorsqu’une journée de suppléance se transforme en contrat.

– Développer son autonomie professionnelle au regard de sa tâche de suppléant à court et à moyen terme.

Suivi post-formation

À la fin des ateliers de formation, une évaluation sera proposée aux participants. Au regard des besoins émis, les animatrices s’engagent à faire connaitre les résultats aux responsables de la commission scolaire.

Date

Les dates seront à prévoir avec votre commission scolaire ou votre école associée.

À propos des formatrices

Lorraine Lamoureux a enseigné au secondaire avant d’occuper la fonction de cadre responsable des stages, de l’insertion professionnelle et de la recherche  à la CS de Laval. Fondatrice du CNIPE (Carrefour national de l’insertion professionnelle en enseignement), elle a siégé auparavant 7 ans comme présidente du COFPE (Conseil d’orientation de la formation du personnel enseignant au MELS). Détentrice d’un Baccalauréat en sciences de l’éducation, d’une Maitrise en éducation et d’un DESS en Administration de l’éducation, elle supervise, depuis plus de 25 ans, les stages en enseignement et forme les enseignants associés. Elle s’est aussi donné comme mission de soutenir l’insertion des nouveaux enseignants et l’intégration des enseignants formés à l’étranger au contexte scolaire québécois. Elle a reçu le Prix Reconnaissance 2011 de l’UQAM pour l’ensemble de son œuvre auprès de la relève enseignante.

 

Alice Fournier a enseigné plusieurs années autant au primaire qu’au secondaire, a été directrice adjointe au secondaire pour ensuite occuper la fonction de conseillère pédagogique à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys. Elle accompagne régulièrement les nouveaux enseignants dans leur pratique professionnelle pour les guider en gestion de classe, en connaissance des programmes et en évaluation. En plus d’avoir une formation et une expérience en éducation, elle coordonne de nombreux projets pédagogiques dans le domaine des arts et elle intervient à ce propos dans différents congrès. Elle détient également un baccalauréat en musique de l’Université de Montréal qu’elle met à profit en tant que chargée de cours à l’Université de Sherbrooke en didactique de la musique.