• Date de la formation : 9 février 2018
  • Horaire : 9 h à 12 h
  • Lieu : pavillon Marie-Victorin, 1575 Mont-Royal, Métro Édouard-Montpetit
  • Tarif : 43 $ (taxes comprises)
  • Tarif étudiant du 1er cycle en éducation : 29 $ (taxes comprises)

Description

Au début de l’apprentissage de la lecture, l’attention est surtout dirigée en classe vers le développement d’habiletés visant l’identification de mots. Toutefois, la recherche démontre l’importance de considérer, dans une approche équilibrée d’enseignement de la lecture, des habiletés visant plus spécifiquement la compréhension. Après tout, lire, c’est d’abord comprendre! Dans cette perspective, l’habileté à faire des inférences et l’enrichissement du vocabulaire sont des éléments dont il importe de se préoccuper dès le début de la scolarité, d’autant plus que d’énormes inégalités existent entre les enfants en matière de vocabulaire, qui pourront pour certains entrainer de graves conséquences sur leur compétence en lecture.

Mais comment faire pour aider les apprentis lecteurs à développer leur vocabulaire et leur capacité à inférer avant même qu’ils sachent lire? Sur quelles ressources les enseignants peuvent-ils compter pour intégrer à la vie de la classe des activités signifiantes? Et si le recours à la lecture interactive d’œuvres littéraires de qualité pouvait répondre à ces préoccupations?

Au cours de cet atelier, nous vous livrerons plusieurs pistes concrètes qui ont été développées dans le cadre d’un projet mené avec des enseignantes du préscolaire de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, récompensé par un Prix de reconnaissance en lecture du MÉES. Dans un premier temps, nous réfléchirons aux principes qui sous-tendent l’enseignement du vocabulaire et aux critères qui permettent de cibler les mots les plus pertinents à travailler dans une œuvre jeunesse. Nous vous présenterons ensuite une banque de ressources permettant d’éveiller chez vos élèves la curiosité et le plaisir des mots et de la langue, contribuant ainsi à établir de solides bases sur lesquelles la compétence à lire pourra prendre appui et se développer.

Objectifs de la formation

Au terme de la formation, le participant devrait :

  • Comprendre les principes à la base de l’apprentissage de mots nouveaux;
  • Disposer d’un canevas de planification de lecture interactive qui aidera à soutenir le développement du vocabulaire et de l’habileté à inférer des élèves;
  • Avoir accès à une dizaine de planifications de lectures interactives clé en main en ligne à utiliser dans la classe au préscolaire et au 1er cycle;
  • Avoir accès en ligne à une banque d’activités de consolidation du vocabulaire pour assurer un suivi quant aux mots ciblés dans les lectures faites en classe.

Public cible

Les enseignants et les orthopédagogues du préscolaire et du 1er cycle du primaire, de même que les conseillers pédagogiques, les bibliothécaires, les documentalistes et les étudiants.

Formateurs

Dominic Anctil

Dominic Anctil

Dominic Anctil est professeur en didactique du français à l’Université de Montréal. Ses projets de recherche portent sur l’enseignement du vocabulaire au primaire. Il s’intéresse notamment aux liens étroits qui existent entre vocabulaire et compréhension en lecture ainsi qu’à la littérature jeunesse comme source d’accroissement du vocabulaire.

 

Pierrette Proulx

Pierrette Proulx est conseillère pédagogique à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe depuis 18 ans. Stimulée par le travail d’équipe, elle aime collaborer à des projets visant la création de ressources destinées aux enseignants et visant le développement des compétences en français. Dans ces travaux, elle accorde une place de choix à l’exploitation de la littérature jeunesse, convaincue du rôle que celle-ci joue sur les apprentissages et la motivation.

 

 

Claudine Sauvageau

Claudine Sauvageau

Claudine Sauvageau est conseillère pédagogique à la Commission scolaire des Affluents depuis 10 ans. Son intérêt pour la didactique du français et son désir de partager cette passion l’ont menée à offrir de nombreuses formations tant aux enseignants qu’aux futurs enseignants. Elle réalise présentement une maitrise en didactique du français à l’Université de Montréal sur le rôle de l’oral réflexif dans l’apprentissage du vocabulaire chez les élèves à risque du 1er cycle du primaire.

Date limite d’inscription : 31 janvier 2019

 

Je m’inscris